+

Le mot du Père Michel Bouchard

Michel Bouchard, curé de la paroisse

Paroles qui bousculent

«Aimez vos ennemis»   «Faites du bien à celui qui vous persécute.»

«Faites ceci en mémoire de moi.»  «Il n’y a pas de plus grand amour que

de donner sa vie pour ceux qu’on aime.»  «Si quelqu’un te frappe sur la

joue droite, présente lui celle de gauche.» «Vends tout ce que tu possèdes,

viens et suis moi.»  « Pardonne jusqu’à soixante-dix fois sept fois.»

Et combien d’autres paroles du Christ que nous pourrions citer qui nous bousculent, qui nous forcent à se poser les bonnes questions pour avoir une vie qui a plus de sens.

Les prophètes, les paroles du Baptiste et celles de Jésus dans l’Évangile ne cessent de nous bousculer pour nous amener à un changement de vie. Nous vivons dans un monde enfermé sous la bulle du consumérisme, de la recherche de l’argent à tout prix et aussi du pouvoir et de la gloire, la fameuse promotion de notre image, du bien paraître.

Il y a longtemps un homme est venu contester les autorités de son temps parce qu’ils avaient fait la promotion de ces mêmes valeurs. Il a dérangé et bousculé pour établir le Royaume de Dieu, c’est-à-dire établir un monde plus juste, plus libre, plus fraternel et plus pacifique. On l’a condamné, parce qu’il dérangeait. On l’a crucifié, on a tué l’Amour.

Mais l’Amour de Dieu, le Christ est ressuscité ainsi l’amour a vaincu la mort grâce à Dieu.

Nous, comment réagissons-nous face à ces paroles qui bousculent et dérangent?

Pour plusieurs, ce n’est  plus une préoccupation! Il y a longtemps que la parole de Dieu ne les intéresse pas. D’autres se questionnent, cherchent et ne savent pas sur qui plancher. Beaucoup ignorent ces paroles. Enfin, il y a ce petit reste qui essaie de se laisser interpeller par la parole et de la vivre le plus possible.

Pour moi, il y a cette espérance que l’Esprit de Dieu continue discrètement son œuvre de susciter des disciples qui adhèrent à la parole. Sommes-nous de ce petit reste qui se laisse éclairer par l’Esprit? La prière nous soutient–elle dans la relecture que nous faisons de la réalité? Nous laissons-nous guider  par l’évangile  afin de poser le bon geste et de prendre  les décisions  qui s’inscrivent dans la  collaboration au projet de Dieu de construire un monde meilleur? Dieu veut notre bonheur!

Bientôt il y aura des élections, quel parti politique répond le mieux aux aspirations de ceux et celles qui souhaitent un pays qui respecte nos véritables valeurs de justice, d’égalité, de vérité et de fraternité pour un monde de paix?

Les défis sont nombreux : le réchauffement climatique c’est urgent, d’ailleurs pour 70% des jeunes c’est LA PRIORITÉ. La santé, la recherche, l’accueil des réfugiés et le respect de la diversité, une économie saine et en santé mais non braquée uniquement sur les profits mais sur la qualité de la vie. Et depuis quelques mois comment protéger l’identité des citoyens et citoyennes? À entendre et voir les politiciens actuels, nous serons voués à choisir non le meilleur mais le moins pire des gouvernements. Ce n’est pas trop rassurant! L’expérience des voisins du sud est loin d’être encourageante alors que la vérité est bafouée et  le respect inexistant.

Nous devons choisir la dignité humaine, la liberté et les droits de la personne, la justice et la paix pour tous, sans exception en privilégiant les plus pauvres.  C’est ce que le Christ prêchait et faisait quand on l’a tué.

J’espère que vous n’êtes pas trop bousculés.

Michel Bouchard, curé

 

+

Prochains évènements à l'Église

Consultez nos prochains évènements et horaires en cliquant ci-bas!


TOUS LES ÉVÉNEMENTS